Tattoo Flash – Les 3 ans de l’Art de l’encre

Moments de béatitude #6
3 ans de l’Art de l’Encre
 
(image by Vava Nemo)
 
Hello tout le monde ! Comment allez-vous ?
Aujourd’hui, pas d’article concernant le Hellfest, mais plutôt le tatouage.
 
Pour les 3 ans du shop « L’Art de l’encre », les tatoueurs ont organisé une journée tattoo flash !
L’Art de l’encre est un shop créé par Seb (alias Ptiseb) en 2014 basé au 6 rue Calvimont, 33100 Bordeaux ; pas loin de l’arrêt Stalingrad du Tram A.
Aujourd’hui, le shop compte 3 tatoueurs, dont 2 filles (Vava Nemo, ma tatoueuse officielle et une autre demoiselle dont je ne connais pas le prénom et j’ai oubliée de demander, honte à moi….) et un homme, vous devinerez qu’il s’agit de Ptiseb.
Ce salon est spécialisé en tatouage à connotation GEEK !
 
Le salon est assez grand je trouve. Chaque tatoueur possède son box qu’il décore à sa façon, en affichant ses anciens stencils, ou avec des ouvrages, des figurines… Mais en soit, en entrant dans le shop, vous verrez, c’est une véritable tanière de la culture geek.
 
Donc, pour cette journée Flash, 6 tatoueurs étaient présents, les 3 officiels du shop et 3 guests ; dont Hermine, Kevin et Dany. Cette journée a eue lieu le 29 Avril 2017, de 10h à 20h.
Il y avait notamment le Bordeaux Geek Festival en partenaire.
Au programme, 200 tattoos flash, dont seuls 50 ont été dévoilés.
Une machine à selfie ;
une borne de jeux d’arcades ;
Des cadeaux à gagner, notamment une place pour le BGF ;
Des consos offertes pour l’After au Titi Twiter.
 
Une journée folle en animation !
 
Pour ma part, je voulais un tatouage de Vava, qui m’avait tapé dans l’œil, je le voulais absolument, car je me connais, et j’étais sûre que peu, voire aucun autre n’allait me plaire. Le problème ? Une amie, Rushii, désirait le même. Mais les flash tattoo sont souvent faits pour n’être tatoués qu’une seule fois ; j’ai donc décidée de venir à 8h, bien que le shop n’ouvre qu’à 10h… Et oui !
Je suis donc arrivée à 7h50 et qui vois-je arriver quelques minutes après ? Vava ! Qui devait ouvrir et commencer à préparer la journée. La pauvre stressait tellement !
Puis, au fur et à mesure que les heures passaient, le monde vint. Je ne pensais pas qu’il y aurait tant de personnes à l’ouverture.
Je suis donc entrée, j’ai du coup de justesse grâce aux personnes derrière moi pu corriger un garçon qui m’était passée devant. Je fus donc la première à passer sous les aiguilles. J’ai du coup eue ce tatouage que je voulais tant. C’est une noireaude de Ghibli qui fait les cornes du diable avec des flammes et le mot « METAL » écrit en dessous, que j’ai placée sur l’intérieur de mon avant bras droit.
 
 
D’un côté, Vava était heureuse que ce soit moi sa première, vu comment elle était stressée. Je peux la comprendre. Après cela, j’ai fait une selfie seule, car Pauline, qui devait venir avec moi avait oubliée. Mais ce n’est pas bien grave. Juste mes photos sont ratées, je fais un double menton affreux… À ma sortie du box, le shop était super plein! Je me demande comment ils ont pu s’organiser… Apparemment, en quelques minutes, la journée était complète et pour les clients restants, il fallait prendre rendez-vous.
 
Je suis ensuite partie pour faire un petit cadeau aux tatoueurs, puisque c’est les 3 ans j’avais envie ! Je voulais trouver une boulangerie mais je n’en ai vu nulle part, je suis donc entrée dans un petit supermarché, j’ai pris des brioches aux pépites de chocolat, du jus d’orange et quelques clémentines pour les aider à tenir la journée.
 
Puis mon homme est venu me récupérer. Je voulais aller au Titi Twister dans l’espoir d’apercevoir les tatoueurs pour faire une photo pour l’article, mais comme mon homme est rentré tard, je n’ai pas pu y aller. Tant pis !
En tout les cas, les tattoos étaient géniaux !
 
Encore merci au shop, aux tatoueurs, aux guests, et aux deux photographes. C’était une super matinée avec de belles rencontres !
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *