Tara; Agent félin infiltré: T1/T2 – Cédric Charbonnel

Chronique #126

Titre : Tara ; Agent félin infiltré
Tome : Tome 1 ; Première mission
          Tome 2 ; Tara prend l’air
Auteur : Cédric Charbonnel
Éditions : Auto-édité
Genre : Jeunesse (romans poilus)
ISBN : [Tome1] 978-2-9554742-1-1
             [Tome2] 978-2-9554742-5-9
Pages : Entre 80 et 90 selon le tome
Ma note : 12/20

Résumé : [Du tome 1]
« Je m’appelle Tara. Je suis une agente de la Ligue Féline de Domination Mondiale qui cherche à rendre la planète aux félins. Pour mener à bien ma mission, je me suis infiltrée dans une famille humaine. J’y ai trouvé une autre chatte, vieille et acariâtre, un humain miniature inquiétant, un autre de taille normal, mais plutôt effrayant, et une humaine confortable, mais déjà occupée par la Vieille. Bref, j’ai fort à faire pour prendre le contrôle de tout ce monde là. »

Merci encore à Cédric pour m’avoir confié sa petite Tara !

Chronique relativement courte car histoire courte aussi !
Il s’agit donc de petits romans jeunesse qui d’après moi peut être lu entre huit et onze ans. Deux petites aventures mettant en scène Tara, une jeune chatte de la Ligue Féline de Domination Mondiale. En plus, elle est la fille d’une chatte haute placée dans l’organisation. Cette mission est un peu une vocation pour elle puisqu’elle ne connaît que ça depuis sa naissance.

Le premier tome nous met dans le bain directement. Avec la formation de Tara puis son intégration dans sa nouvelle famille et la découverte du foyer et surtout de ses habitudes (au foyer, et à la Vieille). Alors que le second tome relate une véritable aventure ! Les premières sorties de Tara à l’extérieur et à la découverte de son quartier et de nouveaux chats.

Lecture toute mignonne, vraiment. Seule petite chose qui m’a gêné, j’ai trouvé le rythme assez lent (peut-être car un chat… C’est souvent lent ? Qui prend son temps). Mais aussi certains passages difficile à comprendre. Vu que Tara ne connaît pas forcément tout les mots que les humains utilisent pour caractériser les objets, j’avais du mal à comprendre de quel objet il s’agissait. Mais rien de bien grave !

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *