Sugar Lust: T4 – Atelier Alita (Quartz Qin; Daiya; Kuro Hyène)

Chronique #107

Titre : Sugar Lust
Tome : Tome 4
Auteures : Collectif Atelier Alita (Quartz Qin ; Daiya ; Kuro Hyène)
Éditions : Autoédition
Genres : Yaoi ; Anthro ; Furry ; Comédie
Pages : 80
Ma Note : 12/20

Résumé :
« Une fois n’est pas coutume, c’est MOI, l’adorable Nikolaï, qui vais faire le résumé aujourd’hui ! Je sais que vous êtes émue, mais s’il vous plaît, ne vous évanouissez pas avant que j’ai terminé, c’est pas très polissshh.
– J’ai mal partout quand tu parles, tu veux bien arrêter ?
– DANS CE NOUVEAU TOME, il y aura de l’amour, du glamour ! De nouveaux personnages sexy ! (mais moins que moi, désolé)
– … Tu veux parler de Charles ?
– On ne parle pas de Charles, Charles n’existe pas. Il n’y aura pas de « charles » dans ce tome. Au revoir, Cecil.
– Mais
– AU REVOIR »

Sugar Lust est une bande-déssinée amateur crée par l’Atelier Alita composé de trois membres (Quartz Qin, Daiya et Kura Hyène).
J’ai découvert cette série il y a un an environ lors de la campagne Ulule pour le tome 3.

Déjà ce qui m’a plu, c’est avant tout la thématique, trois hommes travailleurs du sexe habitants ensemble. Un peu à la F.R.I.E.N.D.S. Ce qui est juste à mourir de rire.

Ensuite comme je suis accès sur l’anthro’, le fait que les personnages en soit m’a encore plus attiré sachant que les charadesign sont juste magnifique. En plus, l’un est accès sur le BDSM. Quoi de mieux ?

Donc, on va suivre Nikolai (Anthro extra bizarre), Cecil (Anthro lapin) et Crème (Anthro chèvre) dans leur petite vie tranquille.
Enfin… Pas si tranquille que ça en fait…

C’est une autre de mes saga chouchou donc un coup de coeur assuré.
Mes personnages favoris ? Les trois, mais d’abord Nikolai !

Petit bémol pour ce tome :
Je ne l’ai pas autant apprécié que les trois autres, sachant que le dessin joue une grande importance pour moi, j’ai remarqué une différence comparait aux trois autres tomes et du coup j’ai moins bien profité.

Mon moment favori ?
Quand Nikolai vient dans la chambre de Cecil juste avant son live pour lui faire l’amour. C’est un passage juste trop choucroute (entendez par là : trop mignon). Que ce soit dans les dessins qui nous font transparaître l’état d’esprit de Cecil et les dialogues.

J’ai aussi remarqué que ce tome était beaucoup accès sur Crème.

Spread the love
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *