Sinners T1: Vicious – L. J. Shen

Chronique #138

Titre : Vicious
Saga : Sinners
Tome : Tome 1
Auteure : L. J. Shen
Éditions : Harlequin
Collection : &H
Genre : Romance
ISBN : 978-2-2804-1099-1
Pages : 408
Ma note : 16/20

Résumé :
« Il est le pire qui pourrait lui arriver… Ou le meilleur.
Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… Et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… Dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse. »

J’ai connu cette saga sur Booktube, ou sur Bookstagram, j’avoue que je ne sais plus comment. Mais les couvertures m’attirait pas mal. Même si au final, je ne savais pas réellement de quoi ça pouvait bien parler (à part de romance, bien entendu). Et oui, je suis faible, il peut m’arriver d’acquérir des romans à cause de leur couverture, mais la, que dire à de si beaux jeunes hommes, hein ?

Au départ, je n’étais pas très emballé par ma lecture, simplement à cause de la police d’écriture utilisé dans le roman. Pourtant, le résumé me donner vraiment envie.

Aussi étrange que cela puisse paraître, cette lecture ma laissée comme dans un entre deux. Ce n’est pas un coup de coeur, pourtant j’ai adoré lire cette histoire. Je voulais toujours connaître la suite.

Autant vous dire que le fond de l’histoire est relativement similaire à ce « cher » 50 nuances de Grey. La jeune femme travail et fini par sortir avec son patron, mais l’histoire de Vicious est plus complexe que ça. Parlant de contexte socio-économique bien différent et de la psyché des jeunes dont les parents ont de l’argent. Mais aussi des secrets de familles sanglants et sombres, un peu à la manière des Feux de l’Amour mais en bien plus violent.

C’est avant tout cela qui m’a fait aimé l’histoire, parce qu’il faut dire que Vicious, j’avais envie de lui foutre une de ses baignes, d’un autre monde, c’était affreux. Tout de même, le personnage évolue en bien, en découvrant l’amour auprès de Millie.

Elle-même étant un très bon exemple de l’être humain. Qui se promet quelque chose pour ne pas flancher à nouveau dans la vie, mais qui fini par ne pas respecter sa promesse, parce que les sentiments humains sont bien trop puissants, et puis… L’humain est égoïste aussi. Tentant une danse avec le Diable qui se révèle prometteuse.

J’ai apprécié l’histoire de la vie de Vicious, et aussi de voir les différents liens qu’il a, étant adolescent, puis adulte, avec ses trois autres amis, ses meilleurs amis, des Four Hot Heroes. Les derniers évènements, notamment le passage à l’hôpital étant tellement beau que cela donne une fin des plus appréciable à l’oeuvre.

La saga Sinners est en quatre tomes (plus un hors-série). Apparemment, il s’agirait d’un tome par Four Hot Heroes, mais apparemment le tome 4 ne fait pas référence au dernier de la bande. Pourquoi ? Je ne sais pas encore, mais je suis curieuse de le découvrir.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *