Prague – Novembre 2019

Moment de béatitude #13
Voyage à Prague – Novembre 2019

Hell’ow tous le monde !

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas écrit un article pour raconter ma petite vie. Je comptais le faire en vidéo sur la chaîne, mais on m’a plutôt conseillé de le faire sur le blog. Et puis comme ça, ça changera un peu des articles de chroniques littéraires !

Donc… Que vais-je vous raconter aujourd’hui ? Mon rapide voyage à Prague en Novembre !

Comment j’en suis arrivé à faire ce voyage ? C’était une sacré coïncidence en réalité. Je me sentais mal, très déprimé (en ce moment, ce n’est pas une bonne période pour moi). Du coup, j’ai demandé à mon compagnon de partir avec la voiture, loin de Bordeaux quand on aura des jours de congés en commun.

Un bon matin, il arrive comme une fleur dans le lit, avec son téléphone portable, et il me dit « Tu as dit que tu voulais partir ? Prague, ça te tente ? ». Sur le moment, je n’ai pas bien compris, mais après, il m’a dit simplement, que ça revenait moins cher Prague que la France, alors j’ai accepté. On a décidé de partir pendant le « week-end » du 11.

Rien qu’avant de partir, les ennuis on commencés ! On devait prendre l’avion vers 17h, le dimanche 10 Novembre. Sauf… Que le dimanche, il est rentré de son travail de Barman à quatre heure du matin, complètement en sang. Il venait de se faire agressé par un mec qu’il avait essayé d’aider. Donc, direction les urgences pour savoir s’il n’avait rien de grave. On sort vers huit heures trente. Et on file ensuite à l’hôtel de police pour qu’il porte plainte. On arrive chez nous… Il est 12h… On devait partir une heure après. Juste le temps de finir les valises et de manger qu’on a prit la voiture pour l’aéroport.

Déjà, il fallait savoir que c’était la première fois que je prenais l’avion ! Enfin, oui et non. Je l’avais déjà prit vers mes neuf ans, mais pour aller de France à France, et je ne m’en souviens pas. Alors je stressais un petit peu pour le décollage, par rapport à la sensation. Mais bizarrement, j’ai adoré, c’était un peu la même sensation des manèges qui partent haut dans le vide à la Foire. J’ai adoré. Enfin, nous sommes arrivés vers vingt-heures à l’aéroport de Prague. Je n’avais pas de « manteau » à part entière, j’avais qu’une veste très chaude avec un pull en dessous. Ce soir-là, ça ne suffisait pas, en plus, il y avait du brouillard, on voyait rien. C’est un bus qui nous a amené de l’avion à l’aéroport. Puis, un chauffeur nous attendait. Envoyé par l’hôtel pour venir nous chercher. Il faisait noir mais j’étais captivé par les constructions alentours. C’était amusant, car dans la périphérie, il y a pleins d’énormes maisons (un peu taille géantes) carré, type maison basique qu’on peut faire dans Sims, sauf que dedans, c’est plusieurs appartements.

Arrivé à l’hôtel (quatre étoiles, attention), on s’est installés, et on est allés mangé au restaurant de celui-ci. J’ai choisi le Fish and Chips (oui, il n’y avait rien de typique de Prague alors j’ai pris une valeur sur). C’était… Le meilleur Fish and Chip que j’ai JAMAIS mangé ! Ensuite… Un dessert, un brownie avec de la mousse caramel beurre salé, tellement… BON. J’ai dû aider un couple de Français qui parlaient peu anglais pour déchiffrer le menu aussi.

Le soir, la chambre était vraiment bien. On a même pu regarder des chaînes suisse, et donc en Français ! Le lendemain, le matin on est aller se balader. Il y avait un centre commercial à quelques pas, alors on a regarder ce qu’il y avait. Déjà… Une librairie ! J’ai acheté un livre que j’avais déjà dans ma bibliothèque mais en Tchèque, pour le souvenir. Le livre est magnifique. Il s’agit du premier tome de « Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel » de Michael Scott. Ensuite, on a croisé quelqu’un qui nous a conseillé un restaurant bien local, pas du tout touristique, qui justement… S’appelle « Lokal ». C’était vraiment cool comme ambiance, entre la taverne et l’auberge de jeunesse. On a pas du tout mangé pour cher. A deux, avec deux entrées, deux plats, un dessert et trois boissons… Environ 25 euros ! Ensuite, après s’être encore un peu baladé, on est rentré à l’hôtel ou on avait un tour de la ville de prévu en voiture d’époque.

C’était un super tour, malgré le froid ! On avait des couvertures et même une bouteille de champagne, et on a fait le tour de la ville. Prague c’est très beau. Beaucoup de relief et une architecture vraiment magnifique, on avait un peu l’impression d’être en Italie.

Dans l’après-midi, on est aller dans un magasin de metaleux, vraiment grand. Et on a pas regretté, même si on s’est perdu en y allant ! (On est passé par un hôpital quand même…)

Ensuite, on s’est rendu au musée de la machine sexuelle (et oui!) c’était assez cool, on a apprit pleins de trucs et surtout, on a bien ris !

Le soir, on a mangé dans un bar, le Cash Only, que mon copain voulait testé pour ses cocktails. Mais on avait encore faim alors on a trouver un petit restaurant bulgare, c’était vraiment très bon et même si il était vide, l’ambiance était super ! Après on est aller à un autre bar que mon copain voulait tester mais on a pas aimer l’accueil.

Le bar s’appelle le Hemingway. En référence bien sur, à la personnalité du même nom. Sauf qu’il n’y avait écrit nul part que c’était sur réservation (ni devant, ni sur internet). Une femme nous a accueillit, disant qu’une table se libérait dans cinq minutes. Donc on allait attendre dehors, pas de problème. Mais mon copain avait besoin d’aller aux toilettes. Alors elle l’a laissé entrer, sauf que moi non. Je veux dire, pour cinq minutes, même pas près de la porte, alors qu’il faisait super froid, et qu’elle voyait bien qu’on était étrangés. Bref, j’ai pas aimé. Mais à part ça le bar était très beau, et très bien tenu.

Le lendemain, on devait partir à midi de l’hôtel pour rejoindre l’aéroport avec un taxi. Alors on est retourner au centre commercial pour manger et acheter un ou deux dernières choses. Sauf qu’on à prit trop de temps… Et on a pas pu manger le gateau cheminé typique T.T Surtout qu’il y en a à Bordeaux, du coup je voulais gouter le vrai à Prague !

Chose qui m’a le plus étonné là-bas ?

Déjà, la réglementation sur le cannabis n’est pas la même qu’en France. La vente est autorisé. Il y a… Des boutiques à chaque coins de rues, c’est fou ! Aussi… Dans ce centre commercial, il y avait un sex-shop ! Super grand et pas genre dans une petite ruelle, un peu caché. C’était étonnant le décalage selon les pays ! Mais j’ai adoré !

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *