One stormy night: T1/T2 – Dormin

Chronique #140

Saga : One stormy night
Tome : Tome 1 & Tome 2
Auteur : Dormin (aka Cécile Bourdin-Linval)
Édition : Auto-édité
Genres : Fantastique ; Comic ; Fanzine
Pages : 25 (d’histoire, pour chaque tome)
Ma note : 15/20

Résumé :
« L’histoire se déroule 1000 ans avant le dessin animé. Là ou aucun alicorne n’a encore dominé et où le royaume des trois poneys vient tout juste de sortir de l’hiver éternel du windigo.
Soul ne sait pas vraiment comment montrer ses émotions, car il est Comte de Clousdale. On lui a appris à se contenir et à intérioriser. Alors il porte un masque psychologique en public. Ses ailes sont atrophiées et il n’a jamais réussi à voler. Et comme sa famille dirige l’usine Storm, ils s’inquiètent de la succession de leur héritage. Et ils blâment Soul.
Soudain, Soul Silver vit dans l’ombre de Heart Gold, son meilleur ami, le Duc de Clousdale, souverain de l’usine Rainbow, à laquelle il a tous réussi. C’est son meilleur ami, mais aussi son rival, et il finit par être jaloux et le mépriser.
Les deux jeunes nobles doivent montrer qu’ils sont dignes de leur devoir et remettre le temps à la normale après que les windigos l’aient ruiné. Entre temps, dans Canterlot, deux personnages importants sont sur le point de changer l’histoire et d’unir Ponyland en Equestria, les princesses Alicornes. »

Je connais Dormin en tant qu’artiste (et pas personnellement) depuis quelques années. Puisque je fais partie de la communauté Brony (fan de MLP), il était normal que je finisse par entendre parler d’elle. Il faudrait d’ailleurs que j’économise pour qu’elle fasse un de mes OC, héhé ! (Je vous mets d’ailleurs son site ICI)

Bref, et depuis quelques temps, j’ai remarqué qu’elle faisait un comics, ou plus précisément, un Fanzine. Qui avait l’air relativement intéressant. Sauf que, petit hic, les planches qu’elle mettait en ligne sur son DeviantArt était en Anglais. Et comme vous le savez, je suis bien plus qu’une brêle en Anglais, donc, je regardais les images, sans comprendre, puis un jour, j’ai… Vu, sur Instagram, qu’elle venait de recevoir les versions papier en Français ! Quelle joie !
J’ai demandé à un ami de bien vouloir me prendre les deux tomes actuels à Japan Expo !
(Car oui, pour le moment je ne sais pas comment j’aurais pu m’en procurer autrement. Peut-être que si vous en voulez des exemplaires, il faudrait la MP pour savoir si un payement paypal et un envoi est possible).

Enfin voilà ! J’ai enfin ses petites merveilles entre les mains (oui, petites merveilles car Dormin est une de mes artistes dessinatrices favorites !)

Nous suivons donc l’histoire de Soul Silver, un Comte qui gère la fabrique de Tempêtes d’Equestria. Son parcours à travers divers péripéties. Notamment avec sa famille. Qui est très (trop?) exigeante envers lui et qui ne le prend absolument pas au sérieux par rapport à son handicape et à ses projets d’envergures. (En gros, Monsieur ne doit penser qu’à la fabrique, sinon, ce ne serait pas un bon héritier… Cool la famille.)

Mais aussi des évènements en parallèle avec son meilleur ami et rival, Heart Gold, un Duc, qui lui est en charge de l’autre fabrique de météo d’Equestria, la Rainbow, donc, celle du beau temps. Ce jeune pégase à un tempérament beaucoup plus lumineux que Soul Silver et parfois trop intrusif, ce qui met notre ami sur les nerfs.

Cette histoire est très psychologique, ce que j’aime énormément. On côtoie de près la psyché de Soul, de ses peurs, ses problèmes, son côté sombre, ses aspirations…
Et puis, vous savez à quel point les personnages compliqués et malmenés me touche.

Pour le moment, les deux tomes sont très bon. Peut-être très évasif sur la suite de l’aventure, mais ce n’est pas très grave.

Petits bémols pour moi ?
Déjà, à la fin de chaque tome, nous avons un descriptif des personnages, qui est en soi, vraiment bien trouvé, mais nous avons dans chaque tomes des personnages décrit que nous n’avons même pas encore vu. Ce qui est dommage car justement, je trouve que cela nous gâche la surprise de la découverte des nouveaux personnages. J’aurais préféré avoir le descriptif des personnes du tome à la fin du tome correspondant.

Et dernière chose, ce n’est pas un bémol, mais une petite déception au niveau de l’histoire. Moi qui croyait que la mère de Soul Silver était entièrement de son côté… J’ai tellement eu mal ! Aoutch !

PS : Qui a vu le clin d’oeil aux jeux Pokémon ? Heart Gold… Soul Silver… Héhé !

Il s’agit tout de même d’une saga coup de coeur ! J’ai tellement hâte de lire la suite !

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *