Nosfera2 – Joe Hill

Chronique #103

Titre : Nosfera2
Auteur : Joe Hill
Éditions : JC Lattès
Genre : Horreur
ISBN : 9782-709-64384-7
Pages : 617
Ma note : 13/20

Résumé :
« Il suffit que Victoria monte sur son vélo et passe sur le vieux pont derrière chez elle pour ressortir là où elle le souhaite. Elle sait que personne ne la croira. Elle-même n’est pas vraiment sûre de comprendre ce qui lui arrive.
Charles possède lui aussi un don particulier. Il aime emmener des enfants dans sa Rolls-Royce de 1938. Un véhicule immatriculé NOSFERA2. Grâce à cette voiture, Charles et ses innocentes victimes échappent à la réalité et parcourent les routes cachées qui mènent à un étonnant parc d’attractions appelé Christmasland, où l’on fête Noël tous les jours ; la tristesse hors la loi mais à quel prix…
Victoria et Charles vont finir par se confronter. Les mondes dans lesquels ils s’affrontent sont peuplés d’images qui semblent sortir de nos plus terribles cauchemars. »

J’ai connu ce livre grâce à Lemon June qui l’a lu récemment. Le contexte m’a vraiment accroché !

Un homme qui enlève les enfants qui ont des parents « peu recommandables » car il pense que les enfants deviendront comme les parents et ne seront jamais heureux. Ils les enlèvent, et les amènent à Chrismasland, une sorte de monde parallèle crée par son esprit. Une sorte d’Extrospection, car d’autres personnes peuvent y accéder.
Et ce qui est des parents ? Eh bien il les fait disparaître…

Un pitch qui m’avait vraiment botté ! Surtout que l’auteur est le fils de Stephen King !
Mais finalement j’ai été déçu.

Autant le contexte est sympa, autant la façon d’écrire est trop lente et lourde.

Par contre le personnage du « méchant » est bien construit. En plus, le lien qu’il a avec sa voiture me fait beaucoup penser au roman du père de l’auteur, « Christine » (même si je l’ai pas lu, hein).

De plus les personnages sont tout de même attachants. Vic’ et Lou sont trop adorable dans leur relation mi-proche, mi-éloignée. Et la fin, avec la psychologue fan de geekerie. Trop chou.

En fait, le contexte est cool, les personnages aussi, mais l’histoire est mal amenée.
Tellement que ça m’a prit un bon mois pour le lire.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *