Moi, Cthulhu – Neil Gaiman

Chronique #37
 
 
Titre : Moi, Cthulhu
Auteur : Neil Gaiman
Éditions :La Clef d’Argent
Collection :Fhtagn2
Genre : Fantastique
ISBN : 979-10-90662-06-3
Pages : 47
 
Résumé :
« ‘Je n’ai jamais connu mes parents. Mon père a été dévoré par ma mère sitôt qu’il l’a eu fécondée et elle, à son tour, a été dévorée par moi, à ma naissance. C’est mon premier souvenir, d’ailleurs. M’extirper de ma mère, avec son goût faisandé encore sur mes tentacules…’ Cthulhu par lui-même ! La plus célèbre création du maître de l’horreur, H.P Lovecraft, se livre sans détours et dévoile ses origines dans ce document unique qui paraît ici pour la première fois accompagné des indispensables notes d’un spécialiste du Mythe, Patrick Marcel, qui en a également assuré la traduction. »
 
J’ai découvert ce petit livret à l’Escale du Livre 2017, sur le stand des Moutons Électriques (partagé avec Mnémos et La Clef d’Argent)
Il y avait Cthulhu dessus, et ne me tapez pas Patrick Marcel, je n’ai jamais lu de Lovecraft -c’est prévu bien sur!- et pourtant j’adore Cthulhu !
Encore merci pour la superbe dédicace !
 
C’est un petit livre de 47 pages qui comporte trois chapitres. Ces trois chapitres ont en rapport une sorte d’interview réalisé par Whateley. Ces trois chapitres parlent de trois périodes distinctes ; la première, sa naissance, sa croissance, et sa route pour aller sur la terre. Le second chapitre, son début sur la terre, début de son règne. Et le troisième, le plus court, sa déchéance et sa mort.
 
Malgré cela, Cthulhu ne désespère pas ! Il a soif de pouvoir !
 
Voilà mon passage favori, p.26 :
« Vous savez comment sont morts les dinosaures, Whateley ? C’est nous.On a organisé un barbecue. »
 
Cette petite merveille d’humour mérite un 15/20. 
 
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *