L’orphelinat des âmes perdues T4: Le livre des sortilèges – Stefan Petrucha & Thomas Pendleton

Chronique #173

Titre : Le livre des sortilèges
Saga : L’orphelinat des âmes perdues
Tome : Tome 4
Auteurs : Stefan Petrucha & Thomas Pendleton
Éditions : Éditions du Masque
Genres : Horreur ; Jeunesse
ISBN : 978-2-7024-3352-2
Pages : 199
Ma note : 13/20

Résumé :
« Quatre fantômes de petites filles.
Un rituel nocturne. Chacune à leur tour, elles lancent leurs osselets pour dire les contes des âmes perdues. Des histoires si terrifiantes que même les rats de l’orphelinat ont pris la fuite.
Au programme, cette nuit…
Parfois, la vie au lycée est un enfer. Ces derniers temps, c’est le cas pour Jonathan. Sans David, son meilleur ami, et Emma, la fille dont il est secrètement amoureux, il deviendrait fou. D’ailleurs, il se demande s’il n’a pas déjà perdu la raison.
Pourquoi ses bourreaux meurent-ils tous brusquement autours de lui ? Comment expliquer l’étrange comportement de David, qui s’éloigne de plus en plus ?
Effrayé, ne sachant plus à qui se fier, Jonathan va devoir combattre seul ces forces qui le dépassent. »

C’est une saga que je lisais dans mon adolescence. Je savais que le quatre était sorti, mais je ne l’ai jamais trouvé et ne l’ai pas commandé. J’ai eu cette envie d’un coup récemment et je l’ai trouvé sur Momox.

En gros, c’est une sorte d’univers à la « Are you afraid in the dark », avec des fantômes orphelines qui doivent jouer au osselet en racontant des histoires pour (si je me souviens bien) pouvoir enfin être en paix.

Dans ce tome, l’histoire parle donc de Jonathan qui est un garçon assez asocial, qui n’a qu’un seul ami. Sauf qu’il n’est pas dans le même lycée mais qu’il s’éloigne de lui de plus en plus à cause d’une fille. Dont il est amoureux.

Mais il n’y a pas que ça. Toutes les personnes mal intentionnées envers lui se mettent à mourir. Par des forces étranges. Il a l’impression de devenir fou et se demande même si ce n’est pas de sa propre faute.

Il s’avère que c’est… Bien plus compliqué que cela. Mais ça, vous le découvrirez en lisant le livre.
Que dire ?

Qu’il s’agit d’un bon jeunesse d’horreur. L’histoire est cool à lire, entre sorcellerie et thriller. Vraiment à l’image de la série que je cite plus haut. Après, j’ai découvert tout de suite qui été le méchant, mais ça, c’est quelque chose de facile à comprendre. Et la fin est géniale.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *