Les chroniques Homérides T1: Le souffle de Midas – Alison Germain

Chronique #63

Titre : Chroniques homérides
Tome : Tome 1 ; Le souffle de Midas
Auteure : Alison Germain
Éditions : Éditions du Chat Noir
Collection : Féline
Genre : Fantastique
ISBN : 978-2-37568-053-7
Pages : 272

Résumé :
« Entre tes mains, fille d’Homère, brûle encore le pouvoir des Dieux. Le jour où une inconnue rend son dernier souffle dans mes bras, je sais que ma vie paisible d’étudiante ne sera plus jamais la même. Au lendemain du drame dont j’ai été le seul témoin, aucune trace du crime n’a été retrouvée, tant et si bien que tout le monde me pense folle, moi la première. Seul un homme me croit, Angus Fitzgerald, détective à la recherche d’une personne qui ressemble trait pour trait à la femme morte sous mes yeux. Alors que ce mystère reste sans réponse, les objets que je touche se transforment en or. Et quand le bel Angus me narre le mythe antique de Midas, ce roi grec qui changeait tout en or, je comprends qu’il en sait bien plus sur ce qui m’arrive. Et aussi sur les dangers qui me menacent. Pour moi, le plus imminent est juste là, dans mes mains. Parce que si pour le détective, je suis bénie des Dieux, je ne vois en ce pouvoir qu’une malédiction… »

Ce livre est arrivé dans ma PAL simplement grâce à une dédicace. Celle de Bulledop pour son livre « Mon Bullet avec Bulledop ». Bien sur, j’avais envie d’acheter ce roman mais je n’avais pas sauté le pas. Et comme Nine et Lili Bouquine (Alison Germain) étaient aussi là pour leurs dédicaces, j’ai pris leurs livres.

Puis j’ai décidé de mettre ce livre dans la PAL pour le Cold Winter Challenge, et enfin, pour la semaine à lire. Bien sur, comme prévu j’ai lu ce roman en une journée. C’est rare, ça fait très longtemps que lire un roman en un jour ne m’était pas arrivé. Pas depuis que j’ai mis en pause la saga de La maison de la Nuit.

Déjà, comme je l’ai dit dans la première vidéo de la chaîne, cette couverture est M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E ! Avec ces touches d’or, et ce symbole Oméga.

Je trouve en plus qu’utiliser les histoires d’Homère et les Dieux grecques est une idée plus que lumineuse. J’approuve totalement le concept.

Cette histoire est bien ficelée, avec des rebondissements, et des personnages passionnants ! De plus, ce que j’ai le plus aimé, c’est la façon de parler de Louise, un peu comme moi. Et la façon hilarante qu’elle a de se disputer, ou de se rentrer dans le nez avec Angus.

Après, je trouve que l’histoire va vraiment un peu vite, même trop vite bien qu’elle soit intéressante. Mais sinon pas grand-chose à redire. Car on est un peu dans la situation de Louise, qui apprend tous les détails de sa situation sur le tas.

Je donne la note de 16/20 à ce roman. J’ai tellement hâte de lire la suite !

Voici mon passage favori, p.145 :
« – Vous pensez vraiment que je vais passer mes journées à faire la belle pour vous alors qu’on est en cavale ? Raillai-je. Il y a plus utile que des lingettes démaquillantes, comme…
Les lèvres d’Angus s’étirèrent avec malice au moment où il pêcha un paquet rose dans le sac en plastique. Insertion facile. Ultra-absorbants. Antiodeur. 100 % antifuite.
Eh merde… il m’avait pris des tampons.
– Comme ceci par exemple? »

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *