Légendes de la Garde T4: Baldwin le Brave et autres contes – David Petersen

Chronique #43
 
 
Titre : Légendes de la Garde
Tome : Tome 4 ; Baldwin le Brave et autres contes
Auteur : David Petersen
Éditions :Gallimard
Collection : Jeunesse
Genres : Bande dessinée ; Jeunesse ; Fantasy
ISBN : 978-2-07-066721-5
Pages : 68
 
Résumé :
« Tous les braves des Légendes de la Garde ont un jour été des enfants bercés par les histoires de ceux qui les ont précédés. Les fables contées ici rendent hommage au courage, à l’humilité, à l’amour et à la générosité – toutes qualités indispensables à l’éducation des futurs héros ! »
 
Cette petite BD a été découverte à La Zone du Dehors, une petite librairie que je fréquente de plus en plus. D’abord, attirée comme toujours par la couverture, qui me faisait penser à des peintures que ma mère faisait pour des enfants.
Avec surprise, je découvrisjoyeusement qu’il s’agissait d’histoires de petites souris. Vraiment super concept. Je ne connaissaispas et je me suis mise à lire avec entrain. Tout dans ce livre est très détaillé. Les illustrations sur toutes les pages, même celles de présentations, avec une carte du pays à la fin !
 
Dans cette BD nous retrouvons six histoires, ou contes. Qui je pense, font référence aux personnages des trois premiers tomes des Légendes de la Garde. Il y a donc :
– Le rusé tisserand
– Baldwin le Brave
– Thane et Ilsa
– Au service de Seyan
– Un trio de haches
– Le jour enfui
 
Que dire à part que j’adore cette BD ? Ce monde est juste merveilleux ! Sinon, petit parallèle. Dans « Le rusé tisserand », je trouve que cette histoire est similaire à un film que j’ai pu voir, qui s’appelle « Hero ». Faire croire qu’on est du côté de chaque ennemi, passer un marché avec lui pour pouvoir tuer les trois ennemis d’un coup !
 
Les dessins sont magnifiques, avec des tons de couleurs chaudes et bois, un peu comme s’il y avait une patine, comme si c’était de vieilles tapisseries ou boiseries où ces contes sont racontés.
 
Pas de passage favori, mais un réel coup de cœur qui mérite la note de 17/20 !
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *