Lectio Letalis – Laurent Philipparie

Chronique #124

Titre : Lectio Letalis
Auteur : Laurent Philipparie
Éditions : Belfond
Genre : Thriller
ISBN : 978-2-7144-8117-7
Pages : 368
Ma note : 14/20

Résumé :
« PARIS. Un assistant d’édition tout juste embauché se tranche les veines à la lecture du premier manuscrit qui lui est confié. C’est la troisième fois, en quelques semaines, qui le même scénario-suicide se produit dans cette maison d’édition.
BORDEAUX. Le lieutenant Gabriel Barrias, ancien indic devenu flic, enquête sur l’assassinat atypique d’un psychiatre massacré par un rapace, dans son cabinet, en pleine consultation.
Deux affaires éloignées en tout point, et pourtant. Un nom apparaît des deux côtés. Celui d’Anna Jeanson, qui fut, dix ans plus tôt, l’unique survivante d’un suicide collectif survenu dans une secte dressant des animaux à tuer. »

**TOUSSE**
Alors ! Comment j’ai découvert ce bouquin ? Par une amie qui a partagé une publication du nouveau livre de Laurent. Comment vous dire… Que comme certaines… NOMBREUSES fois…
La couverture m’a HYPÉE de OUF ! Voilà…

J’ai su un peu plus tard le résumé, qui m’avait plu, sans forcément bien comprendre le résumé qu’on m’en avait donné. Ensuite, j’ai attendu… Que je puisse voir cet auteur en dédicace pour acquérir son livre ^^’
(Oui, oui…)

Ce fut le 2 Février 2019 ! Au Cultura Mérignac. C’était bien sympathique de rencontrer cet adorable auteur avec qui le feeling s’est fait tout de suite. (Teaser : Sûrement une vidéo avec lui en fin d’année!)

Donc ! Passons à la chronique !
Le livre est en huit parties. En rapport avec les évènements décrits.

Nous suivons quatre personnages mais il y en a deux principaux.
Gabriel et Anna sont les principaux alors que Nils et le commissaire Galant sont les secondaires.
Même si en soi… On suit réellement Gabriel principalement.

Au départ de ma lecture, je n’accrochais pas vraiment. C’était le passage avec Nils puis Gabriel, sur des enquêtes et une planque de flics. Sauf qu’il y avait trop de vocabulaire de police. Je ne comprenais pas grand-chose de ce qui se passait.

Je suis entrée dans l’histoire à partir de moment où Gabriel a été mit sur la piste d’Anna. Puis l’histoire à commencé, les enquêtes se sont mêlées et la piste et la connaissance du Lectio Letalis, le livre qui tue vient de plus en plus vers nous.

Mon réel engouement pour ce livre ? Le fait que ça parle d’une secte. C’est véritablement un sujet que j’affectionne.

En plus, le mix avec un oiseau tueur, un livre tueur et surtout… Un rapport avec l’hypnose… Génialissime ! Franchement, bravo pour l’imagination. Le contexte et les péripéties sont super bien trouvés

Mon personnage préféré… Gabriel bien sûr ! Vu son obsession pour les sectes.

Autre hic par rapport à la lecture. La fin était trop rapide pour moi, et le « après la fin de l’enquête » m’a aussi déçu. Trop dans le Happy End pour ma part.

Spread the love
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *