Le projet Traumaless – Philippe Mangion

Chronique #71

Titre : Le projet Traumaless
Auteur : Philippe Mangion
Éditions : Auto-édité
Genre : Science-Fiction
ISBN : 978-1-976-86792-7
Pages : 212

Résumé :
« Quand l’Intelligence Artificielle se mêle de l’inconscient… Brain Corp., une société spécialisée dans les neurosciences, prétend effacer en quelques semaines les traumatismes refoulés qui handicapent notre quotidien. Dans un premier temps enthousiaste, le Dr Kaufman devient un opposant au traitement, après avoir découvert des effets secondaires irréversibles sur la personnalité. Le roman est construit autour de trois cobayes du projet Traumaless, au destin hors norme. Il décrit leur évolution psychologique autant que les relations qui se nouent entre eux. Agnès est une artiste, dont le traitement perturbe l’inspiration. Victor est un surdoué empêtré dans l’obsession de trouver la théorie qui régit notre psychisme. Mehdi est un jeune délinquant aux rêves de Gatsby le magnifique… »

Ce livre est arrivé dans ma pile à lire depuis peu, grâce au site Simplement.pro où l’on peut se procurer des services presses. Comparait à ma PAL, je lis les services presses bien plus vite, hihi. Je remercie d’ailleurs l’auteur Philippe Mangion, de m’avoir envoyé son livre en format papier et dédicacé.

Donc l’histoire se passe en France, à Paris. Une société, Brain Corp à mis au point une méthode avec une base d’I.A pour faire disparaître les traumatismes enfantins des jeunes et jeunes adultes pour que cela ne les entrave pas pour leur devenir d’adulte. Le processus est très encadré, notamment avec l’aide de nombreux psychiatres au départ, comme le Dr. Kaufman. Celui-ci suit trois personnes. Agnès, Medhi et Victor.

Sauf que bien sur, tout n’est pas rose. L’utopie n’existe pas. Bien que le traitement prévoie une baisse considérable de la criminalité et même des guerres, il annihile les sentiments amoureux, ce qui à termes pourrait signifier plus assez de naissance. Il va donc s’allier aux trois « mutants » pour mener à sa perte l’entreprise Brain Corp puisque personne ne semble réceptif au message d’avertissements.

J’ai énormément aimé ce livre. Franchement, c’est un peu une claque que cela m’a foutue. Car même si on est encore loin de ce type de traitement et de technologie, notre société pourrait très bien dire oui à ce genre de chose plus tard.

Ce qui est très appréciable c’est la psyché des personnages. Ils sont bien travaillés. J’ai l’impression de les avoirs devant moi, comme des amis que je connais. Certains leur ressemble. De plus, leur histoire antérieure n’est pas « ordinaire », je veux dire, on ne voit pas cela dans tous les romans.

Le style d’écriture est agréable et fluide, malgré les termes techniques et universitaires utilisés, la compréhension est simple, et l’histoire est addictive, même si je ne m’attendais pas à cette fin.

C’est rare mais pour moi, ce roman mérite un 20/20, pas à cause de l’écriture mais du futur qu’il peut laisser entrevoir, un peu comme La Vague. Il s’agit aussi d’un coup de coeur!


 

Spread the love
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *