Le couvent des damnées: T1 – Minoru Takeyoshi

Chronique #57

Titre : Le Couvent des Damnées
Tome : Tome 1
Auteur : Minoru Takeyoshi
Éditions : Glénat
Genres : Seinen ; Manga ; Historique
ISBN : 978-2-344-01833-0
Pages : 224

Résumé :
« XVIe siècle, Saint-Empire romain germanique. Une époque où des sages-femmes innocentes pouvaient être accusées de sorcellerie. Laissée seule au monde par une chasse aux sorcières, la petite Ella est enfermée dans un couvent pour ‘enfants de sorcières’. Face à la violence de cette organisation au pouvoir immense, l’enfant aux yeux emplis d’une rage inextinguible jure vengeance contre celle qui a détruit sa vie… »

Le couvent des damnées, un manga sur lequel je me suis jeté assez vite. Car si un manga réunit les thèmes de sorcellerie et de torture, je suis conquise !
Bon okay, vous pouvez le dire… Je suis une cinglée, mais c’est ça qui fait mon charme, non ?

Ella est justement ma personnage favorite. Elle est débrouillarde, et à la hargne, c’est tout ce qui fait que le manga tient la route et donne envie.

Donc petite explication sur l’histoire :
Ella a été vendu enfant, car ses parents la penser posséder par le démon. Finalement elle s’échappe et vagabonde en volant. Dans un village, elle sera recueillie par Angelika, une guérisseuse, qui l’élèvera comme sa fille. Mais un jour, elle est accusée de sorcellerie et sera immolé sur le bûcher.
Ella sera donc amené au Partage des eaux, un couvent qui élève les filles de sorcières.

La jeune fille ne se laissera pas faire et reconnaît qu’il se passe des choses pas très net au sein de ce couvent. Elle décide alors de s’échapper et va s’allier avec d’autres jeunes filles qui cela. Mais décide aussi d’être la meilleure élève pour arriver le plus vite possible vers son but… Une vengeance froide.

L’histoire et les dessins sont très crus, ce n’est pas du tout pour tout le monde, avec de la torture, des meurtres, de la drogue…
Mais je l’ai littéralement adoré ! Un autre coup de coeur auquel je donne la note de 17/20.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *