L’Atelier des Sorciers: T3 – Kamome Shirahama

Chronique #112

Titre : L’atelier des Sorciers
Tome : Tome 3
Auteure : Kamome Shirahama
Éditions : Pika
Genres : Manga ; Seinen
ISBN : 978-2-8116-4562-5
Pages : 224
Ma note : 17/20

Résumé :
« Pour sauver un jeune garçon, Coco a transformé un rocher en sable. Mais catastrophe ! Son sort a eu bien plus de portée qu’elle ne le pensait, et tout le lit de la rivière s’est effondré. La petite fille est accusée par la Milice magique d’avoir eu recours à un sort interdit et condamnée à voir sa mémoire effacée. Elle est sur le point d’être bannie à jamais du monde des sorcières… »

Au début de ce tome, la mémoire de Coco est menacée, mais Kieffrey la sort de la, comme toujours. Sauf qu’au fil du tome, on se rend compte que son accident est dû à la Confrérie du Capuchon.

Kieffrey découvre un indice capable de les retrouver, il veut absolument les retrouver, pour qu’ils lui rendent ce qu’il lui on prit. De plus en plus, le Maître magicien paraît sombre, ne voulait parler de tout ce qu’il découvre, ni à l’Académie, ni à la Milice et vient même à effacer la mémoire de certains… Serait-il du côté de la Confrérie finalement ?

À part ça, le tome tourne autour de Tarta, le petit fils du magicien de la boutique de fournitures magiques. Coco se rend compte qu’il est atteint d’argentite. Il ne voit pas les couleurs, seulement tout d’une couleur argenté. De ce fait, pour la société magique il ne peut pas se débrouiller seul, comme pour devenir magicien… Lui aussi le croit. Mais au contact de Coco, il va finir par se rendre compte de sa valeur.

C’est un des tomes que j’ai préféré. Grâce à l’histoire de Tarta, qui ressemble à une sorte de conte.
Ce qui devient un coup de coeur.

Spread the love
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *