King: T1 – T. M. Frazier

Chronique #208

Titre : King
Saga : Kingdom
Tome : Tome 1
Autrice : T. M. Frazier
Éditions : Hugo Roman
Collection : New Romance
Genre : Romance
ISBN : 978-2-755-63916-2
Pages : 324
Ma note : 13/20

Résumé :
« Doe se fait appeler ainsi depuis qu’elle est amnésique et qu’elle a tout oublié de sa véritable identité. Elle vit maintenant dans la rue et risque sa vie quotidiennement. Elle a besoin de protection et est prête à tout pour avoir un toit et de quoi manger.
Même s’il faut s’introduire dans la maison d’un homme dont elle ne sait rien. King n’a pas l’habitude qu’on cherche protection auprès de lui. Il est ami avec des hommes peu recommandables et participe à de nombreux trafics. Il vient de sortir de prison et doit déterminer quel sens il va donner à sa vie s’il ne veut pas y retourner.
Doe l’intrigue, le trouble, au point qu’il veut la garder auprès de lui, contre toute raison, car personne ne sait qui elle est vraiment et quel est son passé. Le conduira-t-elle à sa perte ou lui permettra-t-elle de donner un sens à sa vie ? »

Ce roman m’a fait de l’oeil car j’adore la new romance et que le résumé m’a plus. Mais pour une fois, je me suis contrôlé et je n’ai pas acheter tout les tomes actuels de cette saga.

Malheureusement, après lecture c’est un roman très mitigé. Déjà car l’histoire du personnage de King est intrigante pourtant, il a très peu de chapitre avec son point de vue. C’est ça que je reproche souvent à la romance, qu’il y a peu le point de vue de l’homme. Alors que dans Adopted Love, c’est Teagan le personnage principal. On voit peut d’homme en personnage principal.

J’avais aussi un peu de mal avec la façon d’écrire de l’autrice, juste j’étais pas complètement dedans. Et la fin m’a totalement énervé. Cela se fini sur un suspens atroce qu’on a envie de la suite, tout de suite de savoir. Sachant que pour moi, la fin arrive bien trop vite à mon goût, sans vraiment d’explication.

Voici mes citations préférées malgré tout :
« Peut-être est-il le diable, mais son corps est sculpté comme celui d’un dieu. »
et
« Grace est peut-être une toute petite chose qui boit comme un chat, mais elle jure comme un charretier. »

Bien que ce premier tome ne m’ait pas totalement plu, il m’a pourtant touché, notamment avec Preppy et je veux savoir la suite.

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *