Fruits Basket – Natsuki Takaya

Chronique #39

 

Titre : Fruits Basket
Auteure : Natsuki Takaya
Nombre de tomes : 23
Éditions :Delcourt
Collection : Sakura
Genres : Manga ; Shojo
 
Résumé :
« Tohru Honda, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu’elle ignore, c’est que la famille Sôma est victime d’une malédiction secrète. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douze animaux du zodiaque chinois ! Avec d’aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises. »
 
Attention, je vous préviens, cette chronique n’est pas sur un seul tome, mais sur la totalité de la série, il risque donc d’y avoir du spoiler, surtout au niveau de la fin. Si vous n’avez pas fini ce manga, alors ne lisez pas cette chronique.
 
Nous suivons donc les aventures de Tohru en compagnie de la famille Soma. Une famille frappée par une malédiction. Heureusement, toute la famille n’est pas touchée par celle-ci ; seulement 13 personnes le sont. 13 personnes (enfin… 14 en faite) faisant partie de la famille principale, car la famille Soma est très connue, très affluente et surtout très nombreuse.
En effet, 12 des 14 Soma concernés se transforment en animaux du zodiaque chinois quand elles entrent en contact avec une personne du sexe opposé, une personne n’étant pas maudite.
Kyo Soma, la 13ème personne concernée a une malédiction plus douloureuse. Lui, se transforme en chat, un animal ne faisant pas parti du zodiaque mais faisant partie de la légende de ces animaux. Le chat a été puni par Dieu pour avoir berné les animaux. De ce fait, comme le chat a été « puni », Kyo se transforme en un monstre affreux s’il se sépare d’un bracelet spécial.
 
Les 13 Soma sont sous l’affluence d’Akito Soma, le 14ème maudit. Il est le chef de la famille et tout les maudits sont sous son contrôle.
 
Voilà qui est dit !
Bien que ce manga (et l’anime) paraît au premier abord mignon et enfantin à cause de Tohru, une autre ambiance bien plus sombre se cache derrière elle. Alors oui, les scènes entre Tohru et les Soma sont amusantes, et leurs caractères aussi, cette histoire est triste et malsaine.
Car bien que les scènes d’humour et d’espérance soit nombreuses, les scènes de malheur immense emplissent ce manga.
 
Ce qui me fait aimer ce manga depuis bien longtemps. Nombre de ces personnages ayant souffert sont devenus attachants.
 
Je n’aurais qu’un reproche. La fin, quand on apprend la véritable identité d’Akito. Je ne comprend pas pourquoi il y a eu cette fin, sachant que tout au long du manga, il y a eu peu ou pas d’indice là-dessus.
Pour cela, je lui donne la note de 15/20. C’est mon premier manga lu, mais ce n’est pas mon préféré bien que je l’adore.
Mon passage préféré est dans le tome 15, il s’agit du passage de l’enfance de Yuki chez Akito.
 
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *