Fruits Basket Another: T2 – Natsuki Takaya

Chronique #109



Titre : Fruits Basket Another
Tome : Tome 2
Auteure : Natsuki Takaya
Éditions : Delcourt/Tonkam
Genres : Manga ; Shôjo
ISBN : 978-2-4130-0913-9
Pages : 191
Ma note : 13/20

Résumé :
« Le quotidien de Sawa Mitoma est complètement bouleversé par sa rencontre avec Mutsuki et Hajime Soma ! Elle entre au conseil des élèves, se fait de nouveaux amis et apprend que finalement, ça peut être amusant de se mêler aux autres. Apparaît alors un nouveau membre de la famille Soma…
Des dizaines d’années après Fruits Basket, voici la suite de cette toute nouvelle histoire passionnante et nostalgique ! »

Suite sympathique, sauf que j’avais énormément de mal à reconnaître certains personnages. Notamment, certains que Sawa connaissait apparemment dans le tome d’avant mais dont j’avais aucun souvenir.

Ensuite, bien que l’histoire est mignonne (toujours avec une part sombre, mais fine), elle est trop lente, trop plate même.
Je pense pouvoir affirmer que nous ne verrons aucun des Sôma adultes de la saga précédentes… Enfin, les Sôma de la malédiction. Et cela me peine beaucoup.

J’ai aussi trouvé des incohérences, si je puis dire.
Après, je n’en n’ais pas l’explication, peut être que je trouverais cela plus cohérent avec une explication.
Dans ce tome, on voit la tante de la fille de Momiji. Donc Momo, la sœur de Momiji, qui ne savait pas, dans Fruits Basket, qu’il avait un frère.
Cela veut-il dire qu’après la fin de la malédiction que les souvenirs qu’Hatori a supprimés sont revenus ? Ou alors qu’il y a eu une grande explication ?
Ou alors, explication la plus logique, dire à Momo que Momiji est son demi-frère ?
Bizarre tout ça. Même si je suis contente de voir Momo proche de Momiji.

On voit aussi le fils du chef de famille.
Sachant que LA chef de famille de Fruits Basket était Akito… Et que Shigure l’aimait…
Ce seraient-ils mariés ?
De plus, Akito connaissait le jour de sa mort. Après la malédiction, cela tenait-il toujours?
Sûrement puisqu’ apparemment, Akito ne semble plus de ce monde…

En soi, le fond est intéressant, mais vraiment trop lent et sans réel fil conducteur, et ça commence à me faire peur.
Surtout que je suis relativement déçu de ne pas apercevoir les Sôma de la malédiction.
Les enfants parlent simplement d’eux…

Spread the love
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *