Club de lecture – Mars 2017

Club de lecture #2
25 Mars 2017
 
Comme le mois dernier, notre club de lecture des Livreovores Bordelais se sont réunis pour discuter livres ! C’était à mon tour d’organiser cette rencontre. Donc j’ai choisit un endroit que j’aime bien, le Krazy Kat, une librairie spécialisée dans les mangas et la BD qui a aussi un petit bar avec des tables. Cette fois-ci nous étions cinq ! Pas mal, hein ?
 
La thématique de ce mois-ci était « Le dernier livre que vous avez lu ». Oui, un thème un peu banal mais pas inintéressant car nous avons découvert des livres très alléchants ! Je vais de ce fait vous les présenter :
 
De mon côté, j’avais tout juste fini de lire :
Le syndrome du papillon, de Maxence Fermine
« Hugo Mars, 17 ans, n’est pas un adolescent comme les autres. Atteint d’un mal étrange, le syndrome du papillon – il est incapable de faire des choix -, il est interné en hôpital psychiatrique après avoir voulu sauter d’une fenêtre du lycée. Mais la vie est parfois surprenante. Car c’est justement dans cet établissement pourtant réputé difficile qu’il fait la plus belle rencontre de son existence. Celle de Morgane Saint-James, une jeune fille aux cheveux roux et aux yeux vert perçants, gothique et lunaire, qui ne s’intéresse qu’aux génies. Hugo tombe aussitôt sous son charme et, grâce à sa compagnie, reprend peu à peu goût à la vie. Mais un jour la jeune fille quitte l’hôpital sans laisser d’adresse, et Hugo décide de la retrouver coûte que coûte. S’ensuit alors une folle odyssée dans Paris, à la recherche de cette fleur sauvage qui a su apprivoiser son coeur. »
 
Pour Kevin du blog « La D-pêche culturelle » ce sera :
Bratva, de Manon Elisabeth d’Ombremont
« Rayna est l’ombre du cartel Aslanov. Elle est celle qui exécute les traîtres, les balances, celle qui répand la terreur chez leurs ennemis par ses œuvres macabres. Pour elle, la mort est un art et les cadavres, une matière première indispensable. Rayna est un monstre, et elle le vit bien. Eleyna est la fille unique de Vassily Aslanov. Élevée dans un monde violent, ses valeurs morales sont viciées, mais pas autant qu’elle l’aimerait. Rayna la fascine et la dégoûte à la fois. Ou plutôt : elle l’obsède et a désespérément besoin d’elle. Le problème, c’est que la tueuse ne se laisse pas approcher facilement, et Eleyna va devoir employer les grands moyens pour parvenir à ses fins… »
 
Ophélie venait de finir de lire le T3 de la saga « Le livre perdu des sortilèges », mais comme elle est venue avec le T2, je présente le T2, héhé.
Le livre perdu des sortilèges, T2 : L’école de la nuit, de Deborah Harkness.
« L’historienne Diana Bishop, issue d’une lignée de sorcières puissantes et le vampire Matthew Clairmont ont violé les lois de séparation des créatures. Lorsque Diana a découvert un manuscrit alchimique magique à la Bodleian Library, elle a déclenché une lutte dans laquelle elle est devenue liée à Matthew. Maintenant la coexistence fragile entre sorcières, démons, vampires et humains est dangereusement menacée. Cherchant la sécurité, Diana et Matthew ont voyagé dans le temps pour se retrouver à Londres, en 1590. Mais ils réalisent vite que le passé n’est un havre de paix. Retrouvant son ancienne identité en tant que poète et espion de la reine Elizabeth, le vampire retombe avec un groupe de radicaux connus sous le nom de l’École de la Nuit. Beaucoup sont des démons rebelles, les esprits créatifs de l’âge, dont le dramaturge Christopher Marlowe et mathématicien Thomas Harriot. Ensemble Matthew et Diana chercheront le Londres des Tudor pour trouver le manuscrit insaisissable, l’Ashmole 782, et la sorcière qui va enseigner à Diana comment contrôler ses pouvoirs remarquables. »
 
Marie a lu :
Ni d’Eve ni d’Adam, d’Amélie Nothomb
« Stupeur et tremblements pourrait donner l’impression qu’au Japon, à l’âge adulte, j’ai seulement été la plus désastreuse des employés. Ni d’Eve ni d’Adam révélera qu’à la même époque et dans le même lieu, j’ai aussi été la fiancée d’un Tokyoïte très singulier. »
 
Quand à Adrien, il a lu :
Le serment des Limbes, de Jean-Christophe Grangé
« Quand Mathieu Durey, flic à la brigade criminelle de Paris apprend que Luc, son meilleur ami, flic lui aussi, a tenté de se suicider, il n’a de cesse de comprendre ce geste. Il découvre que Luc travaillait en secret sur une série de meurtres aux quatre coins de l’Europe dont les auteurs orchestrent la décomposition des corps des victimes et s’appuient sur la symbolique satanique. Les meurtriers ont un point commun : ils sont tous, des années plus tôt, frôlé la mort et vécu une « Near Death Experience ». Peu à peu, une vérité stupéfiante se révèle : ces tueurs sont des « miraculés du Diable » et agissent pour lui. Mathieu saura-t-il préserver sa vie, ses choix, dans cette enquête qui le confronte à la réalité du Diable ? »
 
Voilà de bons ouvrages à conseiller ! En tout les cas, 2 ont fini dans ma Wish-list !
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *