Cinquante nuances de Grey, T4: Grey – E. L. James

Chronique #89

Titre : Grey
Saga : Cinquante nuances de Grey
Tome : Tome 4
Auteur : E. L. James
Éditions : JC Lattès
Genre : Érotisme
Pages : 556
ISBN : 978-2-7096-5056-4
Ma Note : 9/20

Résumé :
« Christian Grey contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu’au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l’oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d’émotions qui le dépassent. À l’inverse des autres femmes, Ana l’ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un coeur d’homme blessé derrière l’apparence glacée du magnat des affaires. Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et son peu d’estime de soi auront raison des sentiments de la jeune femme ? »

Soyons clair sur plusieurs points :
– Cinquante nuances de Grey est une mauvaise saga sur le BDSM
– Mais l’histoire en elle-même est bien tournée
– SAUF l’histoire du contrat
– Ce qui veut dire que Christian Grey est un connard

Ce livre m’a été offert par un ami pendant mon anniversaire. Il fallait que je lise la psyché de Christian, car même si comme je l’ai dit, c’est un connard, hors cet aspect là et littérairement parlant, c’est un personnage à couper le souffle.

On m’avait prévenu qu’il y avait un autre personnage que Christian dans cette suite de romans. Un personnage qui fait partie de lui. Avez-vous deviné ?

Que dire ? J’ai commencé la lecture et au fur et à mesure, ça m’a dégoûté.
Encore les tomes avec la vision d’Anastasia sont relativement potables car elle a une vie, on suit sa vie à côté des séances avec Christian.
Mais là… Le mec, en réalité, ne pense qu’à faire l’amour, enfin… baiser Anastasia, à tout bout de champs.

Ça a fini par me dégoûté et j’ai arrêté la lecture au milieu du tome. Je ne le reprendrais pas.

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *