Chasseur de Sorcières – Angel M. Meynard

Chronique #7 
 

 

 

 

Titre: Le Chasseur de Sorcières
Auteur: Angel M. Meynard
Pages: 224
Edition: Editions Flammèche
 
   Résumé: 
Jessica, quinze ans, vient de perdre sa grand-mère. Désormais, elle vit seule en compagnie de son père, un homme dépressif et alcoolique sur qui elle doit veiller. Les souffrances de l’adolescente sont vives. Annabelle, l’une de ses tantes, cherche à renouer avec elle, faisant ressurgir les fantômes du passé. Lorsqu’elle lui remet un mystérieux grimoire et affirme appartenir à un ancien culte païen, Jessica refuse de l’écouter, incrédule. Mais la jeune fille doit se rendre à l’évidence: des évènements étranges se produisent autour d’elle. Des incidents inexpliqués, dont elle serait la cause. Perdue et terrifiée, elle s’efforce de cacher son secret. Heureusement il y a Samuel, ce jeune homme qu’elle a rencontré à l’enterrement, et qui semble être le seul à comprendre sa détresse… 
 
  
Me revoilà ! Pour vous jouer un mauvais tour !
 
 
Non mais tu n’es pas un peu accro à Pokémon ?…

Nahhh, je voulais te faire rire…
Comme je disais, me revoici pour une chronique littéraire, comme toujours.

Et oui, je lis beaucoup de livres !

Ce livre vient d’une maison d’édition que je ne connaissais aucunement avant le Bordeaux Geek Festival ! Il s’agit de Flammèche Editions. Une maison d’édition de chez nous ! Ses bureaux étant situés à Pessac !
C’est trop génial !

J’ai donc optée pour « Le Chasseur de Sorcières ».

Pourquoi as-tu choisi celui-là en particulier quand tu t’es arrêtée sur leur stand ?
Bah… Simplement… La couverture ! Elle est juste sublimissime ! Et puis il y a aussi le symbole des différents états de la lune, un symbole qui me tient particulièrement à cœur.

Et donc, qu’a donné ta lecture ?
Du premier abord, je me suis dit que ce livre était trop court si cela parle de chasse aux sorcières… Et en faite je me suis trompée. Il s’agit simplement de l’histoire de Jessica, qui découvre un énorme pan de l’histoire de sa famille qui lui était inconnue, et même caché. Elle nie donc tout en bloc pendant presque tout le livre.


Le roman en soit est sans prise de tête. Mais je le trouve trop rapide. Pour une fois, j’accroche bien au style d’écriture de cette auteure bordelaise. Mais en réalité… Je trouve qu’il manque pas mal de choses. Oui, pour moi ce livre est bien trop court pour ce que c’est, voire sans intérêt.


Pourquoi ?

Comme j’ai dit, Jessica nie tout en bloc, même en prenant conscience de faits vraiment troublants. Elle refuse d’en parler à sa famille… Bon après, ça c’est une réaction normale quand on découvre qu’on a certains pouvoirs…


De plus, on apprend que cette famille est adepte du paganisme, étroitement lié à la wicca. Petit bémol, il n’y a pas beaucoup d’explications, ni d’approfondissements. J’aurai adorée avoir l’explication concrète du rituel à la fin du roman. Le « pourquoi » elles utilisent telles ou telles plantes, etc. Ca n’a fait que survoler le sujet, et je trouve vraiment cela dommage, car l’histoire en elle-même est très intéressante ; surtout vers la fin.

Ah oui ? Raconte…


Donc comme on s’en doute vu le titre, bah, il y a un chasseur de sorcières, qui s’en prend à Jessica. Mais comme précédemment, ça va trop vite… J’aurais bien vu une bataille épique ! Malheureusement on ne peut pas tout avoir dans la vie.

Après il se passe quoi ?


Un évènement sympathique qui clôt le roman avant de passer, quelques années plus tard, avec la « réelle » fin du roman.

Rien à dire sur cet évènement sympathique ?
Si… Bizarrement, il y a des doutes, sur la seconde tante de Jessica. On se met à penser que c’est elle qui à envoyer le chasseur, et aussi elle qui a provoqué l’évènement « sympathique », qui prend forme comme une malédiction.


Et ?…

Le problème c’est que ça s’arrête là… Il n’y a aucune confrontation avec la tante. Rien du tout. Du coup, arrivée à la fin du livre, j’avais encore « faim ». J’aimerais vraiment un tome deux, cela pourrait être trop génial.


Après, je me dis que c’est basé sur la vie de Jessica, que ce livre n’est pas un gros livre fantastique avec beaucoup de combats et patate et couffins.

Ta dernière réaction ?
Même si je reste sur ma faim, ce livre est appréciable, et moins lourd que les habituels romans sur les sorcières.


Mais et le titre du coup ?
Quoi le titre ? Ah oui… Et bien je ne le trouve pas du tout approprié sachant que le chasseur en question n’est pas au centre de l’histoire. Le centre c’est Jessica, confrontée à la découverte de ses pouvoirs, du « passé » et de la « religion » de sa famille.

Des personnages et un passage préféré ?
Oui ! J’adore Samuel ! Il est tropppp beau, et j’ai une tendance à aimer les méchants…


Et voilà mon passage préféré : p.10 – l.23 à 27
 « Un piercing en forme de scorpion ornait son oreille gauche. Il avait réuni ses longs cheveux ébène en catogan et portait un bouc taillé avec soin. En toute franchise, je trouvai que le look mystérieux ténébreux lui allait plutôt bien. Cet homme avait la classe ! »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *