Ce qui ne te tue pas… : T1 – Georgia Caldera

Chronique #136

Titre : Ce qui ne te tue pas…
Tome : Tome 1
Auteure : Georgia Caldera
Éditions : J’ai lu
Genre : Romance
ISBN : 978-2-290-20053-7
Pages : 319
Ma note : 14/20

Résumé :
« Le bac en poche, les années lycée et leur lot de terribles souvenirs derrière elle, Violette se réjouit de pouvoir enfin tourner la page. C’est par un déménagement et l’intégration d’une école de graphisme de renom que débute sa nouvelle vie. Artiste dans l’âme, Violette espère se révéler et s’épanouir à Arte-Sup. Or, son bonheur a un prix : Adam, le fils de son beau-père. Car le jeune homme, aussi ombrageux qu’insaisissable, avec lequel elle va devoir désormais partager un couloir, semble la haïr par-dessus tout. Et lui aussi étudie les arts graphiques au sein de la même formation… »

J’ai découvert ce roman grâce à l’autrice en elle-même. Enfin, oui et non. Je la suivait déjà sur Instagram, mais je suis ensuite tombé sur une publicité J’ai Lu pour la sortie de ce tome. La couverture (surtout le beau jeune homme) m’a tout de suite attirée, et ensuite ce fut au tour du résumé.

Le style d’écriture de Georgia est vraiment léger et fluide. Surtout, ce qui est reconnaissable et que j’ai beaucoup aimé, est la différence de langage et d’expressions utilisaient entre les parties de Violette et celles d’Adam, qui vont même changer jusque dans la narration puisqu’il s’agit d’une narration à la première personne du singulier. Cela nous permet véritablement de mettre une différence entre les deux personnages.

Le fond de l’histoire est véritablement triste, par contre. Tout ce que j’aime bien sur. Il n’y a pas qu’Adam qui a ses problèmes. Certes, cela s’identifie bien plus à cause de sa façon d’être, mais Violette aussi à des problèmes, qu’elle cache du mieux qu’elle le peut.

Quelle joie de ne pas lire une romance avec du sexe à tout va. Enfin, ce que je veux dire par la, c’est que à ce niveau-là, le premier tome reste vraiment très léger, survolant à peine la chose entre eux. Ce qui me donne encore plus envie de découvrir la suite, car malgré un fond sombre, cette lecture est assez fraîche à mon sens.

J’ai mis 14 car justement, le livre en lui-même n’est pas un coup de coeur, et que je trouve que l’évolution de l’histoire et des deux personnages entre eux est un peu longue (reste à voir le tome 2!) mais par contre, c’est un bon roman.

Bon, par contre, j’ai un coup de coeur sur le personnage d’Adam. Je l’aime d’amour, vraiment. Je n’ai pas assez ressenti d’émotions pour pleurer en découvrant son enfer, mais je me suis senti tout de même proche de lui, de par le vocabulaire utilisé.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *