Ce livre inconnu: Mai 2017

Livre Inconnu #3
Le jour des fous
 
 
« Le jour des fous » est un roman d’Edmund Cooper, qui est un écrivain britannique de science-fiction décédé en 1982.
 
Voici le résumé de l’ouvrage :
« Rappelez-vous 1971. Un temps magnifique, une chaleur idyllique. Presque le paradis, n’étaient-ce ces nouvelles taches solaires apparues sur l’astre du jour, alors même que le taux de suicide augmentait de manière inquiétante un peu partout. Et le merveilleux été s’est poursuivi une décennie entière, durant laquelle le Suicide Radieux a atteint des proportions gigantesques de par le monde, menaçant jusqu’à la survie de la race humaine. Seuls les fous, les artistes, les excentriques et autres psychopathes ont échappé à l’épidémie ; au point, bientôt, de constituer une nouvelle – la seule – normalité. Une normalité à laquelle Matthew Greville, survivant malgré lui dans ce monde devenu fou, espère encore prétendre… »
 
J’ai choisi ce livre pour deux raisons simples. La première, le titre, qui m’a fait penser au jour des fous du dessin animé Disney, Le bossu de notre dame. Mais en ayant lu le résumé, bien que le thème du suicide m’intéresse, je ne suis pas trop science-fiction. Du coup, je suis un peu partagée.
La deuxième raison est l’histoire du livre. Non pas le contexte de l’histoire, mais la vie du livre… En effet, mon compagnon m’ayant dit que vers les 70 pages avant la fin, le livre a un défaut d’impression… Pierre est du genre à acheter des livres et à les lire 5 à 10 ans plus tard. Du coup, après s’être rendu compte de ce défaut, il ne pouvait pas en référer à la maison d’édition. Et je crois que le livre en question n’est plus édité. Ce défaut n’étant que vers la page 192, elle passe à la 230. Et pendant une dizaine de pages, celles-ci ne sont pas dans le bon ordre… C’est vrai qu’il s’agit d’un réel problème…
 
Pour ma part, je ne pense pas lire ce livre, pas à cause du défaut d’impression mais surtout à cause du fait que je ne sois pas supra attirée vers la science-fiction pure…
 
Mais vous, le seriez-vous ?
 

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *