88 – Pierre Rehov

Chronique #216

Titre : 88
Auteur : Pierre Rehov
Éditions : Cosmopolis
Genre : Thriller
ISBN : 978-2-902324-08-8
Pages : 448
Ma note : 15/20

Résumé :

« UNE DÉCOUVERTE QUI POURRAIT CHANGER LE COURS DE L’HISTOIRE
1992. Dans les archives souterraines du KGB, l’agent Alexei Soloviev découvre, par hasard, un testament secret d’Adolf Hitler saisi dans son bunker par l’Armée rouge après son suicide.
Vingt-huit ans plus tard, des troubles inhabituels dans les milieux islamistes en relation avec des organisations néo-nazies conduisent la jeune analyste des services de Renseignement, Melanie Carson, à infiltrer un groupe de suprémacistes en Pennsylvanie.
Une découverte aussi terrifiante qu’inattendue va l’entraîner dans une dangereuse aventure avec son nouveau compagnon, Jeff Cartright.
DES NAZIS PLONGÉS DANS LES SOCIÉTÉS SECRÈTES ET L’OCCULTISME ;
Les expéditions nazies au Tibet dans les années 30 auraient-elles permis à Himmler de retrouver le texte original du Karma de Kalachakra, une oeuvre ésotérique attribuée au Bouddha lui-même, qui permet aux émules du Dalaï-Lama de trouver la réincarnation de leur leader? Des néo-nazis, dont le signe de ralliement est le nombre « 88 » – un 8 pour chaque « H » de « Heil Hitler » – auraient-ils réussi à prendre le contrôle de plusieurs organisations terroristes, avec pour projet commun de bouleverser l’ordre mondial et, peut-être, ressusciter le Troisième Reich?
UNE TRAQUE HALETANTE SUR FOND D’ACTUALITÉ ET DE FAITS HISTORIQUES ;
Tandis que Melanie et Jeffrey tentent de retrouver Alexei Soloviev, seul à connaître les dernières volontés d’Hitler, un nouveau « printemps islamiste » secoue l’Indonésie et ses deux cents millions d’habitants. Mais qui est vraiment Habib Saragih, mystérieux leader du mouvement révolutionnaire dont les moyens financiers paraissent illimités?
De Washington à la Pennsylvanie, de Boston à Moscou, de l’Allemagne de l’Est à Banda Aceh et la jungle étouffante de Sumatra, 88 entraîne le lecteur dans une aventure haletante dans laquelle la réalité dépasse souvent la fiction. »

La lecture de ce roman était des plus intéressante, entre Histoire et thriller, c’est quelque chose que j’adore. Surtout que comparaît à Tupinilandia, la politique n’était pas compliqué à comprendre. Car oui, il y avait un peu de politique dedans.

Dans ce thriller nous suivons principalement Melany et Jeffrey, deux amants travaillant au département d’état. Melany avait une mission, elle devait infiltré un groupuscule néo-nazi. Mais après sa mission elle a été mise en vacances et comme cela ne lui plaisait pas, elle décide de partir en enquête avec Jeffrey, alors qu’à la base ce n’est pas leur travail.

S’en suit des aventures au quatre coins du monde, qui finira en Indonésie avec le testament ésotérique d’Hitler.
Que dire de ma lecture à part que j’ai adoré ?

Deux bémols.
L’un sur les noms propre, qui étaient bourrés de fautes. L’un était écrit comme ça, l’autre, le même était écrit autrement.

Et ensuite, la fin.
Au bout de 100 pages de la fin nous n’étions toujours pas dans le plein action. Ce n’est qu’à trente pages qu’on comprend enfin et que tout ça se fini simplement par une fusillade. Alors en soit, c’est une fin appréciable pour ce type d’histoire. Pourtant, je m’attendais véritablement à mieux.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *